[WHV 2] WWOOFING et HELPX exclus pour le WHV2

Dans ce Forum, tous les sujets peuvent être traités, vos impressions sur ce pays, vos sensations, vos conseils, les informations que vous souhaitez faire partarger sont les bienvenues...

Modérateur : graffa

Répondre
Avatar du membre
graffa
Messages : 2326
Enregistré le : lun. 12 déc. 2005 14:52
Localisation : Sydney, Australia
Contact :

[WHV 2] WWOOFING et HELPX exclus pour le WHV2

Message par graffa » lun. 31 août 2015 07:18

L’immigration australienne a annoncé le 1er Mai 2015 une évolution concernant le renouvellement du Working Holiday Visa (WHV / PVT) en Australie. Dorénavant, le travail volontaire, connu sous les noms de HelpExchange (HelpX) et Wwoofing, ne sera plus eligible pour l’obtention d’un second WHV.

Le Wwoofing et le HelpX, un moyen répandu pour renouveler son WHV en Australie
Pour de nombreux backpackers venus en programme visa vacances travail en Australie, le renouvellement du working holiday visa est un véritable objectif. Pour pouvoir prétendre à un second WHV en Australie, il faut avoir effectué 88 jours de travail dans les secteurs identifiés par l’immigration : agriculture, mines, certains jobs de construction… Et que que l’employeur soit situé dans une région rurale éligible. Jusqu’ici, le travail bénévole, basé sur l’échange (quelques heures de travail par jour contre logement et nourriture) pouvait permettre le renouvellement du WHV, à condition que les missions correspondent bien aux exigences de l’immigration Australienne.

Le Wwoofing et le HelpX, même s’ils ne sont pas des travaux rémunérés, sont très appréciés des backpackers en Australie. En effet, ils ont la réputation d’être moins pénibles que le travail en ferme, et souvent plus faciles à trouver. Le travail bénévole est aussi prisé par les voyageurs, qui y voient l’occasion de faire la rencontre de locaux et de découvrir la culture australienne tout en renouvelant leur visa vacances travail.

Le gouvernement australien réforme les conditions de renouvellement du WHV
Le 1er mai 2015, l’immigration australienne annonçait une réforme concernant le renouvellement du WHV qui entrera en rigueur dans les prochains mois. Le travail bénévole ne fera plus partie des conditions éligibles au renouvellement du Working Holiday Visa (WHV / PVT) en Australie.

Le gouvernement justifie cette décision en évoquant des problèmes d’exploitation des travailleurs en WHV. Certains hôtes profiteraient de ce système, et n’offriraient pas les conditions de travail souhaitées par le gouvernement.

Voici la traduction des propos énoncés par Mme Cash, ministre de l’immigration australienne :

« Les dispositions actuelles peuvent pousser les jeunes en WHV à accepter des conditions de travail inadmissibles dans le but de s’assurer un second visa. »

« Le gouvernement est résolu à défendre l’intégrité des WHV et à lutter contre leur exploitation. Ces changements permettront aux jeunes en WHV, de ne plus être tentés d’accepter des missions ne respectant pas les normes exigées par le gouvernement ».

« Pour pouvoir prétendre à un second WHV en Australie, il sera donc indispensable de fournir les fiches de paie de ses différents employeurs, démontrant que le travail rural a bien été effectué. »

« Je reconnais que la majorité des hôtes font les choses correctement, cependant il est inacceptable que certains employeurs aient exploité de jeunes travailleurs étrangers et nuisent à la réputation de ces programmes d’échange culturel et social. »

« Comme c’est le cas pour tous les programmes de visa, il est essentiel que l’intégrité du Working holiday visa soit maintenue en luttant contre l’exploitation et en assurant aux travailleurs une confiance dans le système. »

« Considérant le grand nombre d’hôtes qui emploient des travailleurs volontaires de façon juste et légitime et fournissent un intérêt pour la communauté, les détenteurs du Working Holiday Visa auront toujours la possibilité d’effectuer du travail bénévole s’ils le souhaitent. Le travail ne sera tout simplement pas pris en compte pour l’obtention du second working holiday visa ».

Quelles conséquences pour les Backpackers ?
Même si cette décision vise à améliorer les conditions de travail des backpackers, elle ne sera peut être pas une bonne nouvelle pour tout le monde. Beaucoup se tournaient vers ce système d’échange afin de renouveler leur visa et éviter la concurrence dans les fermes.

Cette évolution risque d’intensifier la concurrence dans le fruit picking, et de pousser peut-être certaines fermes à en profiter (salaires plus bas, moins bonnes conditions de travail ?). Le gouvernement lutte régulièrement contre les irrégularités, comme cela a été le cas récemment avec des employeurs condamnés à verser des indemnités à des backpackers. Malheureusement, les arnaques dans le Fruit Picking existent et il arrive aussi d’être « sous payé ». Il est donc important de s’informer un minimum afin éviter certaines arnaques, et si vous avez un problème avec votre employeur, nous vous rappelons qu’il est possible de contacter le FairWork destiné à la protection des droits du travail.

Mise à jour 25/08/2015 :
Cette nouvelle règle sera appliquée dès le 31 août 2015. Donc toutes les missions de Wwoofing et HelpX qui auront lieu après cette date, ne pourront compter dans les 88 jours demandés pour le renouvellement de son WHV. Si vous faites votre demande de renouvellement avant le 31/08/15, dans ce cas pas de souci ce sera comptabilisé. Si vous faites votre demande de renouvellement après le 31/08/15, vous pourrez toujours compter les jours de bénévolat effectués avant le 31/08.

Sources officielles :
Site de l'immigration
Douanes : Les obligations des employeurs

Source: Le Guide des Backpackers
MES CONSEILS POUR PRÉPARER VOTRE VOYAGE:
* Ne voyagez pas sans une assurance: Chapka Assurance
* Ne voyage pas sans te faire aider: www.monpackaustralie.fr
* Ne voyage pas seul si possible: CoTravelling Trouvez un travel mate!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités